Biographie

Marie Soubestre commence le chant dès onze ans au conservatoire du XIXè arrondissement de Paris, puis poursuit ses études au conservatoire de Saint-Maur-les-Fossés avant d’entrer, en septembre 2009, dans la classe de Glenn Chambers au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), dont elle est diplômée depuis juin 2014. Elle se perfectionne ensuite auprès de la mezzo-soprano anglaise Ruby Philogene et depuis 2017 avec Chantal Mathias. En 2017, elle suit une formation auprès du metteur en scène Jean-François Sivadier dans le cadre d’un travail sur « le chanteur et son rôle », encadré par les chantiers nomades. Elle poursuit depuis la rentrée 2017 un doctorat d’interprète au CNSMDP en partenariat avec l’université Paris IV. Elle y mène un travail d’interprétation et de recherche autour du compositeur Hanns Eisler.

Dans l’opéra, elle incarne la prostituée (Reigen de Philippe Boesmans), Sandrina (La Finta Giardiniera de Mozart), Despina (Cosi fan tutte) ou encore Berta (Le Barbier de Séville) sous les baguettes de Tito Ceccherini, Frédéric Rouillon, Richard Boudarham et de Gregory Moulin. Entre 2015 et 2017, elle est comédienne et chanteuse dans Victor Bang, un spectacle jeune public créé au Festival de Senlis. En décembre 2016, elle participe à la création de l’opéra Les Constellations – Une théorie, au Bateau-Feu (scène nationale de Dunkerque), produit par Miroirs Etendus, en coproduction avec l’Opéra de Lille. En 2019, elle sera Susanna dans les Noces de Figaro au lac du Bourget.

Dans la musique contempotaine, elle a créé des oeuvres de Graciane Finzi, Januibe Tejera, Carlos de Castellarnau, Vincent Trolet ou encore de Farnaz Modarresifar, (Editions BIllaudot, Salle Cortot, IRCAM, …) Elle collabore aussi avec l’ensemble Regards, notamment pour la Sequenza IIII de Berio ou Khoom de Scelsi. Le jeune ensemble de musique contemporaine Maja, désormais en résidence à la fondation Polignac, est avec elle lauréat du concours de la FNAPEC en 2014 dans une pièce d’Ivan Fedele et compte à son répertoire des oeuvres d’Aperghis, Ligeti, Christian Jost. En décembre 2018, elle chantera les Szenen und Zwischenspiele aus der Oper Le rand Macabre de Ligeti à la Philarmonie de Paris, avec l’ensemble intercontemporain et sous la direction de Mathias Pintscher.

En musique de chambre, elle est l’invitée des festival Debussy (2015), Volcadiva (2015-2017), WALC (2016), du festival et rencontres de musique de chambre du Larzac (2016), 1001 Notes, la Brèche (2017). On l’entend à Tübinngen en Allemagne dans un concert consacré aux mises en musique de Hölderlin ou encore au Théâtre du Châtelet dans les concerts de l’improbable de Jean-François Zygel.