Concert à la maison des réfugié.e.s

Lundi 21 septembre 2014, la compagnie Les Cassandres (Clotilde Lacroix au violoncelle, Sven Riondet à l’accordéon, Marie Soubestre au chant et Dorothée Daffy pour la dramaturgie) a donné un concert dans l’ancien lycée Jean Quarré, alors occupé par quelques 600 migrant-e-s.

Parce qu’il y avait pour nous quelque chose d’indécent à faire un concert dans un salle loin des migrant-e-s et de leur quotidien pour leur en donner la recette. Pour eux et elles les instruments de survie (nourriture, vêtements, …) et pour nous le supplément d’âme.
Or chanter au cœur de ce lieu, en y faisant venir notre public, en le mêlant à celui des migrant-e-s a permis l’espace d’un instant d’abolir la frontière entre le « eux » et le « nous ».

Une expérience dont on ne ressort pas tout à fait indemne.

Cécile De Kervasdoué en a rendu compte dans un reportage pour France Musique disponible ici.